0

Les signes de la précocité peuvent se révéler aussi bien à l’école (maternelle, primaire) qu’à la maison.

A l’école, des signes d’alerte :

– l’enfant s’ennuie

– l’enfant est souvent dans la lune

– l’enfant comprend dès la 1ère explication

– l’enfant est turbulent de par son ennui : il chahute, discute, perturbe la classe

– l’enfant cherche l’affrontement, la rivalité intellectuelle, pour répondre à sa soif de savoir

– l’enfant est agressif avec ses camarades

– l’enfant est très susceptible aux remarques et reproches

– l’enfant supporte mal d’être en échec

– l’enfant accepte difficilement l’autorité de l’enseignant.

A la maison :

– l’enfant est hypersensible

– l’enfant ne cesse de poser des questions surprenantes

– l’enfant s’intéresse au monde adulte

– l’enfant est boulimique de connaissances.

On remarque que l’enfant précoce n’aime pas l’école, se fait peu d’amis. Il subit souvent en décalage sa précocité intellectuelle et sa psychomotricité : il a donc souvent une écriture de mauvaise qualité, sa main étant incapable de suivre le rythme de sa pensée.

L’enfant précoce est également en décalage entre sa précocité intellectuelle et son affectivité. Il a du mal à gérer ses émotions, il peut être sujet à des insomnies, des angoisses nocturnes. Certains réclament beaucoup de câlins et semblent immatures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *